Projet manga
Bonjour à toi voyageur, bienvenue sur Projet Manga. Avant toute activité sur le forum assure toi de te présenter aux autres membres! Si tu cherches un dessinateur pour un projet tu pourras, après t'être présenté, poster dans la catégorie "travaux". Présentes ton projet avec le plus de précision possible!
Si tu es un dessinateur viens participer aux défis et aux duels dans l'arène et créé une galerie pour nous montrer tes réalisations!
La communauté pourra dans tous les cas te donner des conseils afin d'améliorer t'es techniques et finalement parvenir à créer tes propres BD.

Projet manga

Forum d'aide à l'élaboration de bandes dessinées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Accès au site  

Partagez | 
 

 Feng Shen Ji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blackstrength
Néophyte
Néophyte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 22
Date d'inscription : 02/05/2013

Fiche PM
Dessinateur:
0/0  (0/0)
Scénariste:
0/0  (0/0)
Duels gagnés : 0

MessageSujet: Feng Shen Ji   Dim 28 Mai 2017 - 1:19

Feng Shen Ji


Artiste : Zheng Jian He (scénariste) / Cheng Kin Wo, Tang Chi Fai (dessinateurs).
Genres/Catégories : Nekketsu, High fantasy (inspiration mythologie chinoise), tragique.
Longueur : 3 Saisons, 182 chapitres.
Sens de lecture : Gauche à droite.

Présentation :
Depuis plus de cent mille ans, les Dieux dominent les Humains. Ils leur ont tout appris : technologie, langage, agriculture... Mais les Humains ne sont plus les simples primates qu'ils étaient auparavant, ils ne supportent plus l'oppression des Dieux, leur arrogance et leurs requêtes de plus en plus éprouvantes voire cruelles.

Ainsi, dans le grand empire Humain de Zhang, prospérant grâce à a faveur des Dieux gagnée au prix de la servitude, un roi décide un jour de refuser d'obéir aux ordres divins et défie ses maîtres. Afin de faire un exemple, ceux-ci incitent le royaume voisin à lance une vaste offensive contre l'empire Zhang. Grâce au support des Dieux, ils en assiègent rapidement la capitale.

Le prince de Zhang, Wu Geng, ne comprend pas pourquoi son père est prêt à risquer sa vie, et celle de ses proches, pour défendre les plus pauvres et les esclaves qui souffraient le plus de l'oppression des Dieux et, vu le soulèvement de ces derniers contre la décision du monarque, semblent préférer rester dans la servitude que de risquer une rétribution divine.
Contrairement à son père, Wu Geng est déterminé à survivre à tout prix... mais est-ce possible quand les dieux eux-mêmes viennent semer la mort dans le monde des Hommes ?


Le dessin :

Avec une technique qui n'a rien à envier à Berserk et une colorisation (presque) intégrale des planches de très bonne qualité, l'aspect graphique de Feng Shen Ji est un de ses principaux avantages. Mais il faut quand même noter qu'étant une œuvre chinoise, les dessinateurs ont tendance à surcharger les pages de détails (un peu comme les derniers tomes de Berserk) ce qui peut parfois faire perdre de l'impact à des scènes qui auraient gagnée à avoir plus d'aplats et de contrastes bien marqués ("à la japonaise"). D'un autre côté, ça nous permet d'apprécier la surabondance de détails de l'art traditionnel chinois et des scènes de combat vraiment grandioses.
De la même manière, on retrouve un nombre de cases par pages beaucoup plus élevé qu'en manga japonais, quelque chose comme 8 en moyenne, ce qui peut poser parfois des problèmes pour bien suivre le déroulement des actions (surtout quand les auteurs prennent des libertés dans le sens de lecture !).
A noter que les chara design viennent encore ajouter à la qualité de l'oeuvre. On approche du niveau de Bleach ou Boku no Hero Academia, et si on prend en compte que le style de dessin est beaucoup plus réaliste, c'est vraiment impressionnant. Même les personnages secondaires et les "extras"/figurants ont droit à des designs variés.
C'est vraiment bon sur toute la ligne.

Scénario / Écriture :

Feng Shen Ji est écrit comme s'il s'agissait d'une légende contée par un narrateur : on a donc beaucoup de passages en "voix off" qui, s'ils sont souvent assez redondant avec l'action et les dialogues, donnent souvent un ressenti encore plus épique... mais c'est dit : il y a vraiment beaucoup de texte.
Même si la trame, organisée en trois arcs, reste exclusivement centrée sur le personnage  principal, Feng Shen Ji développe un grand nombre de personnages qui se regroupent par factions. Ça rappelle pas mal Bleach (encore un fois), à la différence qu'ici, chaque personnage (ou en tout cas une majorité) aura un développement qui lui est propre... même si, au final, ça manque de personnages vraiment ambigus quant à leur allégeance (y'en a un seul - deux si on est généreux). Par contre, on a le droit à beaucoup de conflits internes, ce qui donne aux factions beaucoup plus de profondeurs que leurs simple opposition en elles.
Que ce soit le héros, ses allié ou ses opposants, on a toujours le droit à des pouvoirs toujours plus badass les uns que les autres mais au final on sent pas trop de power creep, ça vient naturellement avec la découverte de l'univers.

Ce manhua est centré sur le combat et l'aventure, mais il se pose de temps en temps pour parler d'esclavage, de racisme etc.. mais on retrouve surtout des références à l'histoire de la Chine moderne : le combat contre les dieux faisant écho à la révolution communiste par exemple (ce qui est assez gênant parce que ça place le héros dans le rôle de Mao...). Et puis évidemment on retrouve beaucoup d'aspects de la mythologie chinoise (mais vu que je la connais pas très bien je vais pas trop pouvoir approfondir ce sujet..)
Le thème de la religion, de manière assez surprenante, n'est presque pas abordé : la vision chinoise des dieux étant très différente de celle des religions monothéistes et, dans ce cas, ne donnant pas beaucoup d'importance au culte qui leur est consacré : tant que tu obéis aux dieux ils te défoncent pas la gueule, c'est pas très différent d'un régime dictatorial.
Ce qui m'a le plus marqué c'est la gestion de l'univers : les Dieux ne sont pas omniscient, ils ignorent beaucoup de choses et du coup, pareil pour le reste des factions. On a donc un univers très ouvert qui va être peu à peu exploré par les personnages et où "tout" est possible, "rien" n'est vraiment gravé dans le marbre... heureusement, l'auteur réussit à garder de la cohérence et on a pas trop de Deus Ex Machina à cause de ça malgré tout.

En plus de tout ça, on a droit à des antagonistes principaux parmi les plus badass que j'ai connu et donc chacune des apparitions donne une impression de boss final..
Ils amènent à une fin vraiment satisfaisante qui conclue la plupart des histoire secondaires qui avaient été lancées et ne gâche pas les thèmes évoqués tout au long de l'aventure... Et ça c'est cool (bon, à l'exception d'un petit Deus Ex Machina malvenu)

Conclusion :

Feng Shen Ji c'est un bon mélange entre Bleach et Berserk avec des dessins splendides entièrement colorisés et plein de persos bien développés.. tout ça dans un univers très complet inspiré de la mythologie chinoise qui évolue avec l'intrigue. Et en plus la fin est bien...
Si le surplus de texte ne vous fait pas peur, je ne peux que vous conseiller d'aller le lire.

_________________
Signs will arrive tonight,
Guiding light decrease my pain
That I created all on my own.
Blind be my eyes tonight,
Hide the sight that sees in vain
Before and after is all done.
And everything is in time gone.
Scar Symmetry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Feng Shen Ji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mars/Zhan Shen
» PIRATES OF CARIBBEAN - SPARROW / SWANN / TURNER / DAVY JONES / SAO FENG - (MMS42 - MMS57 - MMS43 - MMS56 - MMS62 - MMS44 - MMS41)
» Déco et Feng Shui
» Shen Congwen
» FENG Jicai (Chine)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet manga :: --Divers-- :: Oeuvres à discuter :: Mangas/Animes-
Sauter vers: